Recherche

« février 2018 »
L M M J V S D
29 30 31 1 2 3 4
5 6 7 8 9 10 11
12 13 14 15 16 17 18
19 20 21 22 23 24 25
26 27 28 1 2 3 4
 

rss

Accueil > Patrimoine Bati > Château de La Fage
télécharger l'article au format PDF

Château de La Fage

Epoque de construction :

2e moitié 13e siècle ; 15e siècle ; 3e quart 17e siècle ; 3e quart 18e siècle ; 4e quart 19e siècle année 1661 ; 1771 auteur(s)

Historique :

Tour ronde de la 2e moitié du 13e siècle, abandonnée au 15e siècle au profit d’une maison forte construite à côté, comportant un bâtiment rectangulaire flanqué de deux tours rondes, l’une à l’angle nord, l’autre à l’angle sud ; en 1661, une ferme comprenant un logement, une étable et une grange, est édifiée au sud de la tour ronde ; au 18e siècle, la maison forte, dont les ouvertures sont refaites, et le donjon, sont reliés par un bâtiment en retour d’équerre, prolongeant au sud-est la maison forte ; cet agrandissement, dont l’aile jouxtant la tour ronde constitue les communs, est sans doute contemporain de la construction de la bergerie grange, datée de 1771 ; en 1791, une chapelle est mentionnée dans un texte, mais il ne s’agit sans doute pas d’un bâtiment indépendant ; en 1883, lorsque la famille Basse Vitalis devient propriétaire du château, celui-ci est l’objet de nombreuses transformations ; une des tours du 15e siècle, placée désormais au milieu de la façade du bâtiment principal, est détruite, alors qu’une autre tour ronde est bâtie à l’angle est du même bâtiment, remployant la porte chanfreinée de l’ancienne tour ; au même moment, les communs sont repris, les ouvertures transformées ; un nouveau bâtiment comprenant logement, grange et étable, ainsi qu’une forge, sont édifiés à l’ouest du château : ces nouvelles dépendances durent servir pour traiter le minerai d’antimoine exploité par le propriétaire ; un hangar est accolé au nord du château au 20e siècle description Encadrements des portes et des fenêtres en basalte, pour les ouvertures antérieures au 18e siècle, en brique pour celles des 18e et 19e siècles ; toit en terrasse sur la grosse tour, toits coniques couverts en tuile plate sur les autres tours, lauze de gneiss sur la bergerie grange, appentis couvert de tôle ondulée sur le hangar